Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les 9 gestes malins du mois pour économiser de l'énergie: Isoler ... et ventiler

Les 9 gestes malins du mois pour économiser de l'énergie: Isoler ... et ventiler

1. Par temps froid, dès la tombée de la nuit, il vaut mieux fermer tentures et volets. Un volet roulant (fermé !) ayant une bonne étanchéité à l’air permet de diminuer la perte d’énergie de 25 % pour une fenêtre avec un double vitrage haut rendement et de 60 % pour une fenêtre avec un simple vitrage.
2. Si les radiateurs sont placés sous les fenêtres, les tentures ne peuvent pas les recouvrir et doivent être le plus près possible des fenêtres. Sinon, la chaleur des radiateurs part derrière les tentures, ce qui est inefficace.
3. Il est conseillé d’isoler les tuyauteries de chauffage qui traversent les zones non chauffées du logement (caves, vides ventilés, etc.). Ces conduits non isolés diffusent de la chaleur là où c’est inutile. Il suffit de placer autour de ces tuyaux un isolant en vente dans tous les magasins de bricolage.
4. Si la toiture n’est pas ou peu isolée, il serait intéressant d’isoler le plancher du grenier lorsqu’il n’est pas habitable en y posant un matériau isolant de bonne épaisseur (laines minérales : 16 cm minimum*). Si un stockage est prévu, j’utilise de l’isolant rigide (13 cm minimum**) sur lequel je déposerai une plaque de bois (ex : OSB) pour éviter les perforations. * pour un R de 3.5 avec un lambda de 0.045** pour un R de 3.5 avec un lambda de 0.035
5. En hiver, pourquoi ne pas colmater les joints au bas des portes ou autour des vieux châssis qui sont des voies d’entrée importantes pour le froid extérieur.
6. En été, lorsque le soleil a surchauffé la maison toute la journée, ouvrir les fenêtres et fenêtre de toit (attention aux risques d’intrusion !) pour pratiquer une ventilation nocturne permettra de rafraîchir le logement.
7. Toujours en été, au lieu de recourir à la climatisation de la chambre ou du séjour, il vaut mieux limiter au maximum les apports de chaleur du soleil (en fermant portes, fenêtres, volets et tentures) mais aussi les apports de chaleur internes (éclairage, etc.).
8. Pour un fonctionnement optimal du système de ventilation, prenez en soin ! Dépoussiérez les ouvertures d’amenée et d’évacuation de l’air et remplacez les filtres régulièrement.
9. Si le logement n’est pas équipé d’un système de ventilation, ouvrir les fenêtres des façades opposées (ventilation transversale) pendant quelques instants, le matin et le soir permet d’évacuer l’air vicié. Veillez toutefois à ne pas refroidir exagérément les pièces.