Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Administration / Services communaux / Eco-conseil - Environnement / Biodiversité / Le frelon asiatique

Le frelon asiatique

Le frelon asiatique est un insecte invasif de la famille des guêpes, originaire d'Extrême-Orient. Introduit accidentellement près de Bordeaux en 2004, il progresse vers le nord au rythme moyen de 60 km par an. Le premier nid a été détecté en Wallonie en 2016 et les premiers cas d'attaque de ruches ont été signalés en 2017. Sa progression se poursuit en 2018. L'arrivée de ce nouveau prédateur pourrait fragiliser les ruchers là où il parviendrait à s'établir en forte densité.

frelon asiatique3 danel solabarrietafrelon asiatique2 antoine rivierenid secondaire1 antoine riviere

Le frelon asiatique, Vespa velutina, et son nid. Photos: Danel Solabarrieta et Antoine Rivière.

Insecte

Ressemble à une grande guêpe très foncée;

Un peu plus petit que le frelon européen (V. crabro);

Large bande jaune orangé à l'extrémité du corps;

Pattes bicolores, noires à la base et jaunes à l'extrémité.

Nid

Forme sphérique;

Grande taille (peut atteindre 80 cm de diamètre);

Petite ouverture latérale située à mi-hauteur;

Souvent construit dans un arbre à plus de 10 mètres de haut.

Bon à savoir ! Le nid du frelon européen est plus allongé et doté d'une large ouverture basale. Sa taille est plus modeste. Il est souvent construit dans un hangar, un grenier ou un arbre creux.

Aide à l'identification

En cas de doute, n'hésitez pas à prendre l'insecte en photo et à consulter un apiculteur ou un naturaliste.

Frelon reconnaissance 1

Frelon reconnaissance 2

Frelon reconnaissance 3

Frelon reconnaissance 4

Cycle de vie

Comme chez les guêpes et chez son homologue européen, le frelon asiatique a un cycle de vie annuel. Son activité et ses effectifs varient au fil des saisons. Témoins de ces différentes périodes d'activités, deux types de nids vont se succéder au cours de l'année:

Le nid de printemps ou nid primaire (mars-mai), construit dans un abri par les jeunes reines (fondatrices) à la sortie de la période d'hivernation (de petite taille);

Le nid d'été ou nid secondaire (juin-octobre), construit dans un arbre par les ouvrières lorsque l'activité de la colonie s'intensifie et que la capacité du nid de printemps est dépassée (de grande taille); il peut abriter plusieurs milliers d'individus.

En octobre, la colonie produit des individus sexués, mâles et femelles. Le nid d'été est définitivement abandonné dès la fin de l'automne et ne sera pas réutilisé l'année suivante. Seules les jeunes reines survivent à l'hiver cachées dans le sol, une vieille souche d'arbre ou sous une écorce.
 

Vigilance renforcée pour le frelon asiatique !

Un appel à signalement du frelon asiatique est lancé suite à l'attaque de plusieurs ruchers en province de Hainaut.

Il est demandé à quiconque observant un individu ou un nid de frelon asiatique d'en faire le signalement au travers de notre portail d'encodage, en joignant si possible une ou plusieurs photographies numériques pour permettre la validation de la donnée.

La détection des nids est délicate car ils sont construits très hauts dans le feuillage des arbres. Ils peuvent parfois être trouvés grâce à l'observation des déplacements de frelons dans les houppiers (= gros insectes sombres au vol rapide).

En cas de confirmation de la présence d'un nid, celui-ci pourra être détruit à titre gracieux par une équipe d'intervention du Centre wallon de Recherches agronomiques (Michel Deproft, 0476/ 760 532).

 

Extrait de : http://biodiversite.wallonie.be/fr/le-frelon-asiatique.